Comment créer sa vision ? Découvrez ce que vous voulez vraiment

Delphes Le TholosOn n’arrête pas de le répéter sur Anti Procrastination, vous devez trouver votre mission. Ce n’est pas juste un motto de développement personnel. Sans mission, vous n’accomplirez jamais rien d’important. Sans mission, vous ne vivrez votre travail que comme une corvée.

L’introspection n’est plus à la mode. Et peu de gens se posent même la question de savoir ce qu’ils veulent vraiment.

C’est pourtant un travail fondamental pour quiconque attend autre chose de la vie qu’une longue suite de distractions. Les stoïciens parlaient de principe directeur pour designer le sens qu’ils donnaient à leur vie.

Finalement peu de choses ont changé depuis cette époque. Nombreux sont ceux qui se laissent porter, et quelques uns tentent de prendre la barre. De quel groupe faîtes vous partie?

Connais toi toi-même, qu’est ce qui vous importe vraiment ?

Gnothi seauton. Connais toi toi-même. La devise gravée à l’entrée du temple d’Apollon à Delphes en Grec ancien, illustre une sagesse qui s’est perdue dans la modernité.

L’accélération des rythmes de vie a complètement fait disparaître le travail d’introspection. Aujourd’hui, la plupart des personnes réduit son identité à un nom et un métier. 2 Aspects de leur vie qu’ils n’ont souvent pas vraiment choisi.

Qu’en est-il de vous ? Vous connaissez vous ?

Vous êtes nombreux à n’avoir aucune idée de ce vous voulez faire de votre vie.

Il serait pourtant dommage de passer toute votre vie à faire des choses qui ne vous intéressent pas vraiment en attendant la fin (toute hypothétique) de la crise.

On a eu la chance de sortir du circuit traditionnel. Et maintenant, au niveau de l’activité professionnelle, on est le seul maître à bord. C’est pas tous les jours facile, mais infiniment plus gratifiant que le salariat.

Le travail est une part très importante de votre vie. Si vous n’êtes pas capable de vous y épanouir, vous allez être malheureux. Et si vous êtes persuadé que vous n’aimerez jamais le travail, et que rien ne vous fera jamais changer d’avis, on peut vous garantir (par expérience) que vous avez tort.

Se découvrir par l’expérience. Essayez sans cesse de nouvelles choses

Si vous n’aimez pas travailler, c’est parce que vous n’avez jamais rien trouvé qui vous stimule vraiment. On a longtemps été dans cette situation. Après de nombreuses années, persuadé qu’on n’aimera jamais travailler, on a par hasard glissé un pied dans la production vidéo.

En l’espace de quelques mois, on a engouffré tout l’argent et le temps libre dans cette nouvelle passion. On s’est même retrouvé à produire et réaliser une web-série avec des acteurs professionnels. Mais bon, on a un peu trop honte pour vous la montrer.

Ca a été pour moi une première expérience de travail intense, d’entreprenariat, et de gestion d’équipe. Un véritable déclic.

Sur le tournage de la web série. Notez l’épaulière faite maison, la marque du passionné.

Si on est capable d’un changement aussi drastique, alors tout le monde en est capable,on en est persuadé.

Trouver ce qui vous intéresse n’est pas évident. Car souvent, les choses deviennent intéressantes seulement une fois qu’elles sont lancées. Ce qui peut vous sembler seulement vaguement intéressant, peut se transformer en passion dévorante une fois que vous aurez commencé à vous investir, ou au contraire retomber comme un soufflé.

Le seul moyen de trouver, c’est d’expérimenter.

Vous avez peu de chance de réussir à entreprendre si vous ne vous investissez pas à fond. C’est une phrase qui fait peur. Pourtant, « s’investir à fond » n’est pas si compliqué que cela si vous choisissez dans quoi vous vous investissez. Lorsque votre business tourne à l’obsession, les résultats ne se font pas attendre.

Trouvez votre vision & déclinez la en mottos, devises, et mission

Lorsque vous finissez par trouver ce qui vous intéresse vraiment, ce pour quoi vous êtes prêt à vous donner à fond, il vous faut alors construire votre vision.

Cela nécessite un petit travail autour du langage. Essayez de mettre des mots sur votre vision, de la tourner en une mission.

Par exemple, lorsque on écrit pour Anti Procrastination, on répond à la mission suivante:

« Aider les lecteurs à prendre le contrôle de leur vie »

Certaines personnes ont aussi des mottos personnels qui les aide à rester concentré sur leur mission :

« A tout moment, on a conscience de ce qui se passe dans la tête »

« On est capable de prendre le contrôle des émotions »

Tout est bon pour formater votre psyché autour de votre mission. On s’inspire même de la culture populaire. Lorsqu’on veux repousser une tâche qui nous déplait, on pense à ce que dirait le sergent Barnes dans Platoon: (Shut up and take the pain/Tais-toi et endure)

Peu a peu, le langage va imprégner votre personnalité, vous transformant pour vous adapter à ce que vous vous répéter tous les jours. Ce sont les bases de la programmation neuro-linguistique.

Si vous pouvez efficacement réduire les distractions et vous concentrer sur votre mission, alors vous accomplirez quelque chose.


On vous encourage souvent à ne pas naviguer à l’aveugle à prendre le contrôle, à savoir ce que vous voulez et comment y arriver.

Savoir ce que vous voulez, est certainement l’étape la plus compliquée de ce processus. Pour certains c’est inné, pour d’autres c’est une révélation qui peut prendre des années avant d’arriver. Ne cessez jamais d’expérimenter.

Une fois que vous avez trouvé votre mission, et que vous vous y plongez avec toute votre énergie, vous allez voir les opportunités se multiplier. La chance sourit aux audacieux.