La seule définition de procrastination dont vous aurez jamais besoin

Procrastination est un mot compliqué qui décrit un concept simple. L’incapacité à faire ce que l’on sait qu’on doit faire. C’est une affection courante dont souffrent beaucoup de jeunes (surtout les garçons) responsable de l’explosion des modes de vie Xbox/pizza/weed.

On ne les blâme qu’à moitié. Lorsqu’on passe sa journée à feindre l’engouement pour des tableurs Excel ou à convaincre la RH que « oui, la compta c’est avant tout une vocation », on à envie d‘oublier sa vie quand on rentre à la maison.

La procrastination fait partie de la condition humaine. On ne croit pas qu’on puisse s’en débarrasser totalement. Mais elle est extrêmement dangereuse quand elle devient pathologique. si on commence à repousser même les tâches les plus insignifiantes, les problèmes se multiplient comme la peste.

Si vous repoussez un dossier jusqu’à la dernière minute, vous procrastinez. Si vous le rendez à l’heure pour pouvoir quitter votre boulot de merde et vous oublier dans votre week end, vous procrastinez aussi.

définition de procrastination

Définition de Procrastination: L’incapacité à faire ce que vous savez que vous voulez faire

Oui, il y a là une contradiction avec les deux premières phrases de cet article. Enfin, pas vraiment.

Essayons d’affiner un peu le concept.

Tout faire dans les délais c’est bien. Mais consacrer la totalité de votre énergie à une tâche qui ne vous intéresse pas, c’est mourir à petit feu.

Combien d’entre nous appliquent le meilleur d’eux même à satisfaire les désirs d’un autre en s’oubliant complètement. Ceux là sont les pires des procrastinateurs. Ils dépensent des ressources finies (temps, énergie) à un but qui leur est étranger.

Ces gens là ont pourtant des rêves et des aspirations qu’ils n’atteindront jamais ou alors tard dans leur vies. Temps perdu.

Consacrer son énergie à tout autre chose que son principe directeurc’est procrastiner. Voilà qui nous permet d’affiner un peu notre définition.

Définition finale: « La procrastination est l’incapacité à faire ce que vous devez faire pour devenir qui vous voulez être ».

Plusieurs fois par jour, posez vous la question: Est ce que ce que je suis en train de faire me fait avancer vers qui je veux devenir? Si la réponse est non, c’est que vous êtes en train de procrastiner.

Selon cette définition, nous sommes tous des procrastinateurs avérés. On croit que c’est le cas. Mais cela veut aussi dire que si vous parvenez à consacrer ne serai-ce que 10% de votre temps à répondre « oui » à cette question, vous aurez plus de résultats que 90% de vos pairs.

Bien sur, il n’y a rien de mal à se laisser aller. Tant que ce sont des instants choisis qui sont gardés sous contrôle. Et en terme de détente, la qualité prévaut sur la quantité. Vous vous souviendrez bien plus longtemps des 2h passées avec vos meilleurs amis, que des 20h sur la Xbox.

Quelle valeur accordez vous à votre temps?

Indirectement, la procrastination est une incapacité à prendre conscience de la durée limitée de notre temps sur terre. Procrastiner c’est refuser de voir en face sa propre mortalité. C’est probablement pourquoi on a plus tendance à remettre au lendemain à 20 ans qu’à 50.

Rationnellement, cela n’a aucun sens. On sait tous que notre temps est limité. Mais on a du mal à le ressentir de manière émotionnelle. Hors, nous sommes des êtres qui répondent bien mieux aux leviers émotionnels qu’à la raison pure.

Si nous étions des êtres de raison, qui serait assez fou pour passer 1368h par an devant le petit écran (moyenne des français), alors que cette somme de temps suffirait à réaliser de nombreux rêves.

Prendre conscience de sa mortalité, c’est très angoissant. Mais c’est aussi un moteur phénoménal pour se mettre en action. Les francs-maçons utilisent un crâne dans leurs cabinets de réflexion pour se rappeler de cette réalité.

Pieter Claesz

Le temps est la ressource la plus rare et la plus précieuse que vous possédez. Et vous devriez être extrêmement exigeant sur la manière dont vous le dépensez.


Nous procrastinons tous. inutile de culpabiliser à outrance de ce coté là. Encore faut-il savoir quand nous procrastinons. Certain passent leur vie à repousser ce qui leur importe vraiment. Peut être que vous en faites partie.

Savez vous ce qui vous importe vraiment? Car c’est à cette condition seule que vous pouvez arrêter de remettre à demain.

Votre procrastination viendra à terme toute seule si vous pouvez découvrir votre mission, votre principe directeur. C’est une tâche qui peut prendre du temps, des années ou des décennies. Nombreux sont ceux qui laissent tomber avant de savoir. Ne soyez pas comme eux.