Comment utiliser la procrastination pour apprendre l’anglais

Si vous avez du mal à réduire les heures improductives que vous passez sur la Toile, essayez d’en changer la langue. Vous allez apprendre bien plus vite et vous ouvrir les portes d’un contenu plus riche et diversifié.

Tous vos sites préférés (ou presque) ont un équivalent anglophone

La meilleure façon de se motiver pour apprendre l’anglais sur Internet, c’est de se rendre compte que le contenu Anglophone de la toile est bien plus riche que le contenu Francophone.

Trouvez les sites en Anglais qui tournent autour de votre passion. Votre soif d’apprendre vous poussera alors à faire l’effort de comprendre et de retenir.

Vous pouvez trouver un équivalent Anglophone à presque tous les sites francophones que vous consultez. On dirait même que les contenus Francophones ont de plus en plus tendance à n’être que de simples traductions. Alors autant se frotter à l’original.

A l’inverse on trouve énormément de sites Anglo-Saxons qui n’ont pas d’équivalents en Français. Qui sait vous trouverez peut être sur la toile Anglophone une idée pour votre prochain site Web.

Vous allez pouvoir vous connecter aux meilleurs

on ne veut pas cracher sur la France et ses talents, mais force est de constater que dans le domaine du Web, les Anglo-Saxons ont une belle longueur d’avance. En fait, à de rares exceptions près, tout ce que vous trouverez sur le web francophone est la traduction d’un concept américain.

Cela est particulièrement vrai dans le domaine du Web-Marketing ou vous n’apprendrez rien de sérieux en vous cantonnant au web Francophone.

L’immense majorité des innovations du Web sont produites outre Atlantique (dans la fameuse Silicone Valley). Si vous avez de l’ambition dans le domaine du web, c’est là-bas qu’il faut regarder.

Vous aurez une longueur d’avance sur ce qui se passe en France

Lorsqu’on démarré ce blog, on a dû rechercher beaucoup d’informations techniques étant un novice absolu.

On a jeté un œil sur ce qui se disait sur la blogosphère Française, et bien qu’il y ait du contenu intéressant, ce n’est rien comparé à l’aide que m’a fournit la blogosphère Anglophone.

Deux sites en particulier m’ont fourni une aide très précieuse: Black Hat World et Warrior Forum. Si vous parvenez à retrouver l’équivalent en contenu de ces sites en Français, on vous tire le chapeau. Et si vous êtes dans le marketing Internet et que vous ne les connaissez pas, foncez.

Et en dehors de certains domaines très spécifiques, vous allez retrouver le même schéma à peu près partout.


Pour finir, le web anglophone vous ouvrira aussi des perspectives nouvelles pour vous payer une bonne tranche de rigolade.

On ne compte pas les heures qu’on a perdues sur le « Cheezeburger Network » et ses nombreuses divisions ou sur l’incorrigible 4chan.

Si vous aimez le Gorafi, allez donc faire un tour sur le concept original: The Onion ou sur son nouveau concurrent (un concept pas encore implémenté en France): Click Hole

Et si vous êtes aussi branchés sur le web Anglophone, n’hésitez pas à partager vos bonnes adresses dans les commentaires.